>
Vous êtes ici:   Accueil > Actualités
NL | EN | ES

Actualités

Facebook Twitter Google + Mail imprimer cet article

Un vent asiatique a soufflé sur Bruxelles

Modifié le: 12/11/2018, 14h54

Fin septembre, nous avons eu l’opportunité de rassembler nos partenaires stratégiques du continent asiatique en Belgique. L’occasion de participer au 12ème rassemblement de l’Asia-Europe People Forum (AEPF), qui a eu lieu à Gand, de se réunir pour décider des lignes de force de notre action continentale en Asie en 2019, mais aussi de rencontrer des parlementaires européens. Une semaine intense de rencontres et d’échanges !

L’AEPF en Belgique : when civil society speaks, will leaders from Asia and Europe listen ?

Mi-octobre, les leaders des états d’Asie et de l’Europe se réunissent à Bruxelles dans le cadre du sommet Asie-Europe qui se déroule tous les deux ans. En amont de cet événement politique, la société civile s’est rassemblée lors du Asia Europe People’s Forum. Pour la première fois, les trois réseaux qui travaillent sur la protection sociale en Asie, dont le réseau mis en place par Solidarité Mondiale, ont organisé une session commune lors de ce forum.

L’AEPF a traité de différents sujets d’importance, comme les traités de commerce, l’action climatique, les droits humains, les plantations d’huile de palme, etc. Le cluster consacré à la justice sociale qui nous intéressait le plus a sorti une charte qui reprend beaucoup des thèmes pour lesquels nos réseaux ont plaidé, qui sera présentée aux leaders politiques européens et asiatiques, et qui servira pour du plaidoyer au niveau international.

Solidarité Mondiale était représentée par une délégation de douze personnes, composée de six membres du réseau mis en place au sein du programme Asie de Solidarité Mondiale, mais aussi un représentant du Network for Transformative Social Protection (NTSP) et un membre de l’Asian Round Table on Social Protection (AROSP).

Les trois réseaux ont organisé une table-ronde commune sur «  le droit à la protection sociale pour tous : Strengthening the right to social protection for vulnerable people in Asia & Europe  ». Les déficits de protection sociale poussent les personnes vulnérables dans la pauvreté, accentuent les inégalités et l’exclusion sociale tout au long du cyle de vie.

En même temps, le monde du travail change, suivant les évolutions démographiques, la globalisation de la production, l’automatisation et la digitalisation de nos économies, ainsi que l’augmentation des formes d’emploi « non-standard » (contrats précaires, travail « à la demande »,…). Cela contribue au maintien de hauts niveaux d’économie informelle dans beaucoup de pays. Etendre la protection sociale et ses avantages, accentuer son accessibilité tout comme améliorer les conditions de travail apparaissent donc comme des défis majeurs dans le futur en Asie et en Europe. Dans un monde aux inégalités qui se creusent et aux énormes incertitudes, on a besoin de bonnes couvertures de protection sociale, plus que jamais !

Dans cette table-ronde, nous avons mis le focus sur la façon dont les mouvements sociaux peuvent défendre le droit à la protection sociale, et montrer le chemin en mettant en place leurs propres mécanismes de protection sociale et plaidant auprès de leurs gouvernements pour améliorer leurs politiques de protection sociale.

En Asie comme en Europe, les mouvements sociaux se mobilisent sur ces enjeux, pour le respect du droit à la protection sociale pour toutes et tous. Cela passe notamment par des initiatives propres. Tant en Asie qu’en Europe, on relève un tas de bonnes pratiques qui permettent aux mouvements sociaux de convaincre les gouvernements d’étendre les couvertures de protection sociale.

D’autres rencontres à l’agenda

Cette visite en Belgique a donné l’occasion aussi à nos partenaires de participer à d’autres rencontres très importantes.

Le 27 septembre, une délégation de notre partenaire indien, le National Domestic Workers Movement, composée notamment de Sr Vallar de Chennai et de Sr Jeanne Devos, a signé une convention entre Solidarité Mondiale et le NDWM pour démarrer un projet de coopération soutenu financièrement par la région bruxelloise pour deux années. Accueillie par la secrétaire d’Etat bruxelloise Bianca Debaets, la délégation a pu présenter ce projet qui contribuera à améliorer l’accès aux droits des travailleurs domestiques, et les défis concrets que cela comporte pour le Mouvement. C’est le premier projet de coopération en Asie que soutient la région bruxelloise, et nous en sommes très fiers !

Le 26 septembre, les membres du ANRSP (réseau asiatique sur la protection sociale de Solidarité Mondiale) ont pu rencontrer des parlementaires européens. Cet échange sur la situation des pays asiatiques concernant les droits humains, les accords de libre-échange et la protection sociale a eu lieu avec le Global Progressive Network (GPF), qui rassemble différentes forces progressistes socialistes du continent européen. En savoir plus sur les échanges lors de cette rencontre (en anglais sur le blog de notre réseau asiatique)