>

Haïti

Facebook Twitter Google + Mail imprimer cet article

Tremblement de terre en Haïti : notre dossier

Le mardi 12 janvier 2010, un tremblement de terre de magnitude 7 a dévasté l’île d’Haïti. Les conséquences sont terribles. On compte plus de 200 000 morts. Comment Solidarité Mondiale se mobilise-t-elle avec ses partenaires en vue de la reconstruction ?

Avril : le point sur notre action

Après 4 mois d’activités en Haïti et de planification de l’avenir en concertation avec nos partenaires, retour sur les lignes de notre action là-bas.

Février : Mission à Haïti pour définir les lignes stratégiques à venir

Notre collègue Ellen Verryt, responsable pour le programme Amérique Latine, accompagnée d’Annick De Ruyver, du service international de la CSC, s’est rendue début février en Haïti pour se rendre compte de la situation, pour témoigner de notre soutien de vive voix auprès de nos partenaires, et surtout pour construire avec eux des projets concrets pour l’avenir… Découvrez notre article reprenant ses impressions et conclusions de retour en Belgique.

Le 20 février : le point sur la situation d’Haïti avant le séisme.

’Un cataclysme social, économique et politique… bien avant le séisme du 12 janvier 2010. ’Nous revenons sur la situation politique, économique et sociale d’Haïti ces dernières dizaines d’années. C’est plus de construction que de reconstruction qu’Haïti a besoin... Nous vous invitons par exemple à signer une pétition qui demande l’annulation de la dette d’Haïti mais aussi des autres dettes « odieuses » de nombreux pays du Sud dont la situation n’a parfois rien à envier à celle d’Haïti.

Nous vous invitons aussi à lire : "De l’urgence au développement ", un article écrit par Arnaud Zacharie, secrétaire général du CNCD-11 11 11, dans le magazine ’Imagine’, qui développe les grands défis entourant la reconstruction du pays après le séisme.

15 février 2010 : Loulou Cherry

Loulou Cherry, secrétaire général de notre partenaire, la CTH (Confédération des Travailleurs Haïtiens), témoigne en Haïti lors d’une interview réalisée par la CSI. "L’urgence, c’est avoir de l’eau, de la nourriture, des tentes et des soins médicaux. Les médicaments sont rares sur le marché. Il faut aussi des logements pour les travailleurs qui se retrouvent sans maison, aucune liste définitive n’étant encore disponible."

A côté de l’aide d’urgence, Loulou plaide pour le développement d’une stratégie de reconstruction et de création d’emploi à moyen terme. A ce titre, la CTH veut travailler à la construction de logements pour les travailleurs affiliés désormais sans abri. Loulou lance un appel à l’organisation de formations professionnelles afin que tous puissent contribuer à la reconstruction et ainsi, revenir sur le marché de l’emploi. Lire l’interview (Photo : copyright CSI-ITUC)

Le 3 février 2010 : une responsable de la CSI témoigne

Depuis le tremblement de terre du 12 janvier, c’est encore l’urgence qui prime en Haïti : si les marchés sont à nouveau approvisionnés, les besoins en nourriture restent criants à cause du manque de ressources, et les milliers de sans-abris attendent un toit, même en toile, au-dessus de leurs têtes. Malgré cela, la vie reprend son cours, avec l’humour pour vaincre la tristesse. « La dignité des Haïtiens est extraordinaire » : c’est le message que nous a confié Isabelle Hofferlin, responsable des régions en Amérique Latine et des situations à la CSI (Confédération Syndicale Internationale), de retour d’une semaine de mission sur place. Elle nous a également confié l’efficacité du travail réalisé par le MOSCTHA (mouvement socio-culturel des travailleurs haïtiens), notre partenaire dominicain, pour acheminer les moyens nécessaires. Aide alimentaire, aide médicale et d’hébergement se sont organisées au centre de formation de la CTH qui a résisté au séisme. Après le choc qui a suivi le séisme, les Haïtiens commencent doucement à se réorganiser. Avec le chaos organisationnel ambiant, il est prématuré de commencer déjà la reconstruction, mais nous planifions déjà les actions à mettre en œuvre pour que nos partenaires puissent assurer leur indépendance. Nos priorités actuelles à leur égard : faciliter l’approvisionnement, le logement et l’accès à l’énergie afin de relancer les activités génératrices de nourriture et de revenus…

Une autre mission spécifique à Solidarité Mondiale est prévue prochainement pour aller sur le terrain constater les besoins et aider à la coordination entre les différentes organisations. Le but est d’aider les Haïtiens à définir les processus qui amèneront le pays à se relever.

Plus de photos de la CSI auprès de la CASC en République Dominicaine et de la CTH.

le 27/01/2010 : nos partenaires dominicains organise l’aide

PDF - 320.8 ko
29-01-2010 : la reconstruction Article L’info n°5
Description de l’action de Solidarite Mondiale en Haïti

Les promesses de dons et les engagements financiers dans le monde entier soufflent un vent d’espoir sur l’île d’Haïti. Le pays doit être reconstruit fondamentalement, sur de nouvelles bases. Solidarité Mondiale soutient ses partenaires en Haïti dans ces moments difficiles et réfléchit déjà à la lente reconstruction. Après le tremblement de terre, nos partenaires de République Dominicaine se sont immédiatement mobilisés pour apporter du soutien à leurs cousins haïtiens dans le besoin. A partir de maintenant, ils mettent tout en œuvre pour faciliter la reconstruction. Pour en savoir plus sur notre méthode de travail en Haïti, découvrez l’interview de notre coordinateur et de notre responsable francophone de la récolte de fonds. (L’info CSC n°5 - 2010)

Le MOSCTHA (Mouvement Ouvier et Socio-Culturel des Travailleurs Haïtiens) a déjà réalisé un rapport et établi des plans pour le futur. Il a pris la tête d’une coordination d’associations de République Dominicaine pour aider Haïti. De son côté, à Port-au-Prince, après le compte des dégâts et des pertes humaines, le CTH (Confédération des Travailleurs Haïtiens) réfléchit à la reconstruction de ses locaux et à relancer son travail au plus vite. La JOC-Haïti rassemble ses membres et veut les aider à se reconstruire pour continuer leur combat.

Le travail et des revenus décents seront les fondements qui permettront d’éradiquer l’extrême pauvreté. Cela concerne le monde entier, et particulièrement Haïti aujourd’hui.

Solidarité Mondiale a reçu beaucoup de soutien de la part de sympathisants et des organisations du Mouvement Ouvrier Chrétien. Notre numéro de compte d’appel aux dons révèle une belle histoire de solidarité. Un mouvement énorme de solidarité s’est mis en marche…

Le 20 janvier 2010 : des nouvelles de la CTH

La CTH (Confédération des Travailleurs Haïtiens) nous confirme que le soutien qui leur arrive depuis la République Dominicaine voisine leur est d’une aide très précieuse : les camions de nos partenaires dominicains, la CASC et le MOSCTHA, apportent régulièrement à Port-au-Prince eau, nourriture et médicaments indispensables. Le mardi 19 janvier, une trentaine de jeunes bénévoles parlant couramment le créole se sont joints à leur convoi. Altagracia Jimenez, de la CASC, partenaire syndical de Solidarité Mondiale, nous raconte que les voyages jusqu’à la capitale sont chaque fois très mouvementés. Il leur arrive très souvent de distribuer sur la route des réserves de nourriture et de médicaments à des personnes dans le besoin. Les autorités Haïtiennes et les mouvements sociaux locaux, après le choc consécutif au tremblement de terre, reprennent pied et s’organisent peu à peu. Leurs premières préoccupations vont vers les nombreux blessées, les besoins en nourriture et en eau. La CTH nous a confirmé qu’elle va collaborer à ce mouvement de solidarité, comme il lui a été demandé. Il semblerait que l’organisation va récupérer une connection Internet dans les prochains jours, ce qui aidera à garder le contact avec eux.

Nos communiqués de presse

PDF - 57.1 ko
18/01/2010 : des nouvelles de nos partenaires haïtiens
Communiqué de presse du 18/01/2010 : des nouvelles de nos partenaires haïtiens
PDF - 94.8 ko
20/01/2010 : aide d’urgence depuis la République Dominicaine
Communiqué de presse du 20/01/2010 : des Haïtiens organisent l’aide d’urgence depuis la République Dominicaine

Solidarité Mondiale en Télé

Intervention sur Télé Bruxelles

Intervention sur TV Com

Pour apporter votre soutien : envoyez un don au n° de compte suivant : 799-5500000-05

En mentionnant la communication suivante : Séisme Haïti

(Attention : pour tout don de 30€ et plus, Solidarité Mondiale vous fournira une attestation fiscale)