>
Vous êtes ici:   Accueil > Actualités
NL | EN | ES

Actualités

Facebook Twitter Google + Mail imprimer cet article

Solidarité Mondiale infiltre une usine de textile au Cambodge pour la campagne #VêtementsCLEAN !

Modifié le: 10/08/2017, 11h59

Solidarité Mondiale s’est associée à Boondoggle pour monter une opération d’infiltration au Cambodge afin de mettre au jour les mauvaises conditions de travail dans une usine textile locale qui produit des vêtements de sport pour des grandes marques telles que Puma, Nike, New Balance, Adidas… et d’en mesurer l’impact sur la santé d’une jeune ouvrière.

Vous aimez suer dans vos vêtements de sport ? Mais personne n’aime en baver pour les fabriquer ! Tel est le point de départ de la nouvelle campagne Vêtements Clean imaginée par Boondoggle. Solidarité Mondiale, l’ONG à l’origine de la campagne Vêtements Clean, s’est lancée dans une opération d’infiltration au Cambodge afin de dénoncer les mauvaises conditions de travail dans les usines textiles locales.

Les vêtements de sport que nous portons sont fabriqués de l’autre côté de la planète, dans des conditions souvent inhumaines. Si nous pensons parfois payer le prix fort pour un beau maillot de cycliste, l’ouvrière qui l’a fabriqué doit se contenter d’un salaire de misère et travailler de longues journées dans de mauvaises conditions et une chaleur étouffante. Six jours sur sept, au Cambodge et dans d’autres pays asiatiques, les travailleuses du textile effectuent ainsi des performances invraisemblables, comparables à de véritables épreuves sportives, et ce, juste pour confectionner nos vêtements de sport.

Afin de sensibiliser les consommateurs belges à cette problématique, une ouvrière a porté en secret plusieurs accessoires de fitness pour mesurer ses fonctions vitales pendant toute une journée de travail dans une usine de vêtements au Cambodge. À la fin de la journée, il est apparu que cette ouvrière avait réalisé des performances exceptionnelles, mais ni pour le plaisir ni pour la gloire.

L’histoire de Thara, jeune ouvrière d’une usine de textile, est racontée dans un spot TV et incite le public à signer notre pétition Vêtements « clean ». Cette pétition mise en œuvre par Solidarité Mondiale et la CSC fait pression sur les marques de sport (Jartazi, Vermarc, Bioracer, Patrick, Puma, Adidas, Nike, etc.) afin qu’à l’avenir, elles confient leur production à des usines sures, respectueuses des droits de l’homme et offrant une rémunération décente à leurs ouvriers/ouvrières.

Vous pouvez également regarder en ligne le "making of" du clip et l’interview de Thara (nom d’emprunt), cette jeune femme qui a pris des risques en acceptant la mission "sous couverture" ! Quelle stupéfaction en voyant que ses résultats atteignent ceux d’une sportive de haut niveau !