>
Vous êtes ici:   Accueil > Actualités
NL | EN | ES

Actualités

Facebook Twitter Google + Mail imprimer cet article

Plaidoyer pour une transition juste à Cotonou, Bénin !

Modifié le: 12/11/2018, 14h39

Dans le monde, plus de 1.2 milliards d’emplois dépendent directement de la nature et de ses écosystèmes. Même si l’on parvient à réduire les émissions de gaz à effet de serre via une politique climatique forte, les augmentations de température conduiront très probablement à une perte d’environ 72 millions d’emplois à temps plein d’ici 2030. Les mouvements syndicaux de par le monde plaident pour une stratégie de transition équitable.

Fin août s’organisait un séminaire sur l’avenir du travail et la transition juste, coordonné par la Confédération Internationale des Syndicats (Afrique), le service international de la CSC, en collaboration avec Solidarité Mondiale (WSM), la CSI, et la CGSLB. Le Mouvement des syndicats plaide pour une stratégie de transition juste face aux changements climatiques afin de protéger celles et ceux dont les emplois, les revenus ou les moyens de subsistance sont mis en danger par la politique climatique actuelle.

Les objectifs de ce séminaire étaient liés à la capitalisation de connaissances sur le sujet, l’échange de bonnes pratiques et le rôle que les syndicats pourraient prendre dans cette transition juste. Des explications sur l’impact des changements climatiques sur le Travail Décent et la Protection Sociale, l’importance d’une transition juste et les besoins de couverture de sécurité sociale suite à une catastrophe ont été donné par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et la Confédération Internationale.

Ensuite, les participants ont échangé leurs expériences sur les politiques climatiques et réglementations en vigueur dans leur propre pays et comment ils essayaient des les influencer. Les syndicats ont également présenté comment ils contribuent à créer des emplois alternatifs au sein d’entreprises polluantes et sur la manière d’attirer l’attention sur la durabilité écologique depuis les lieux de travail.

Par la suite, les participants ont été inspiré directement par une visite au Centre de Recherche, Formation et Production pour une Agriculture Biologique, appelé le Centre Songhaï. Il s’agit d’une coopérative de jeunes agriculteurs, accompagné par le MTC (partenaire de Soldidarité Mondiale), qui promeut l’usage de techniques d’agriculture biologique.

Grâce à cette expérience, les participants ont décidé d’élaborer une Déclaration : "TRANSITION JUSTE VERS UNE SOCIÉTÉ SOCIALEMENT ET ÉCOLOGIQUEMENT DURABLE POUR TOUS : POUR LA PARTICIPATION DES TRAVAILLEURS DANS LA JUSTE TRANSITION  !", 31 août 2018, Cotonou, Bénin" destinée aux leaders syndicaux, aux décideurs politiques et aux donateurs internationaux. Cette déclaration sera diffusée dans le monde entier et déposée sur la table par la Confédération Internationale durant le Congrès de décembre prochain.

Katrien Beirickx,
Coordinatrice PME et CSC Travail Décent pour Solidarité Mondiale (WSM)