>

Protection sociale pour tous

Facebook Twitter Google + Mail imprimer cet article

Des résultats durables pour la campagne Protection Sociale

Modifié le: 10/04/2017, 16h29

Après deux années de campagne sur la "Protection Sociale pour tous" menée en coalition et rythmée par de nombreuses actions et mobilisations régionales, nationales et internationales, voici un condensé des objectifs et résultats forts engagés auprès de nos politiques belges et les partages d’expertise sur le plan international.

Le 13 décembre 2016, se déroulait le séminaire de clôture de la campagne de deux ans sur "la Protection Sociale pour tous, partout dans le monde" menée avec une large coalition d’ONG, de syndicats et de mutualités en faveur d’une protection sociale universelle. Des experts externes et un panel politique composé de membres du SPF Sécurité Sociale, de la DGD, de la CTB et du cabinet du Ministre Alexander De Croo étaient invités pour présenter les résultats d’études de cas et pour alimenter le débat sur le futur de la protection sociale comme pilier d’un développement durable et le rôle attendu et espéré des politiques dans cette durabilité.

Les objectifs de la campagne Protection Sociale dans le Mouvement

Il y en avait au moins deux. D’une parte, nous voulions conscientiser les travailleurs, l’opinion publique, les décideurs politiques sur les valeurs qui sous-tendent la protection sociale. On la considère comme évidente, mais aujourd’hui, la sécurité sociale n’a plus de valeur pour le gouvernement. Elle est considérée comme un fardeau coûteux dont il faut réduire les frais.

D’autre part, cette campagne est mondiale donc, pour notre Mouvement, il s’agissait d’assister nos partenaires dans la Sud afin de renforcer leurs capacités pour qu’ils puissent, eux aussi, revendiquer ce droit à la protection sociale.

Voici les revendications générales de la campagne et le message principal véhiculé :

  1. Intégrer la protection sociale dans la coopération belge au développement
  2. Financement durable et soutenable de la protection sociale
  3. Participation des mouvements sociaux à la définition de la protection sociale
  4. Cohérence des autres politiques (commerciales, ...) avec la protection sociale.

Le principal message, décliné en 5 sous-messages, montre que la protection sociale est un levier crucial pour le développement durable inclusif :

  • Elle n’est pas une charge budgétaire mais bien un investissement nécessaire pour une croissance économique durable.
  • Elle est aussi un stabilisateur en temps de crise.
  • Elle assure la paix et la réhabilitation.
  • Elle est un levier pour le changement social, la démocratie et la participation
  • C’est un droit humain.

Lors du séminaire, nous avons montré une fois de plus le rôle clé que les mouvements sociaux jouent et ont joué pour porter la protection sociale à l’agenda politique, tant national qu’international. Des études réalisées par HIVA (Institut de Recherche pour le Travail et la Société) ont apporté plusieurs cas concrets, tels que la récente mise en place d’une couverture sociale universelle en Indonésie.

Des résultats durables obtenus en Belgique

Grâce à nos mobilisations, plus de 90.000 personnes ont soutenu notre campagne en signant notre pétition en Belgique. Il y a également eu plus de 3.000 actions de sensibilisation dans 20 pays et la campagne est devenue un modèle pour l’OIT.

Au niveau politique, nous avons aussi obtenu des succès. En mai 2016, une résolution parlementaire sur la protection sociale a été approuvée à la Chambre. La résolution a eu un résultat concret : le service SPF Sécurité Sociale travaille maintenant en étroite collaboration avec la DGD pour définir comment intégrer la protection sociale dans la coopération au développement. Un "position paper" est en chantier. Véritable exemple de partage d’expertise qui était l’un de nos axes de campagne.

Le gouvernement s’est aussi engagé à promouvoir la protection sociale dans sa politique extérieure. Ceci met en lumière le fait que la protection sociale pour tous est une question de volonté politique. Il a été démontré que même les pays à faible PIB sont capables de constituer un socle minimum de protection sociale si les politiques le veulent.

Mais malgré ces avancées significatives, quelques "patates chaudes" (points épineux) subsistent encore autour du rassemblement des initiatives politiques, de leur intégration au niveau international, de la volonté d’une approche universelle inclusive et transformative, du schéma de financement sur lequel se baseront nos systèmes de protection sociale mondiaux ?

Après le séminiare : Rencontre avec le Ministre Alexander De Croo.

Grâce à votre soutien massif, nous avons rencontré le Ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo. Il a suivi notre campagne et est convaincu de son importance. “La protection sociale est un droit universel. Si l’on veut que les personnes prennent leur vie en main ,elles ont besoin de protection sociale. Je veux voir comment nous pouvons faire de ceci une réalité dans les pays partenaires de la Belgique”.

Et demain...

Une campagne se termine, cela ne veut pas dire que nous abandonnons le thème. Bien au contraire. Une nouvelle structure avec des partenaires solides va continuer à suivre cet agenda. La coalition fera le suivi pour que les paroles du ministre se traduisent en actes.

La protection sociale est une histoire d’efforts soutenus. Il est évident que générer une protection sociale durable mondiale, avec un large soutien, un ancrage politique et une transformation structurelle de la société n’est pas un projet à court termes. Ensemble, avec nos partenaires au Nord et au Sud, Solidarité Mondiale continuera d’enfoncer le clou.