Vision, Mission & Stratégies d’action

Les Mouvements Sociaux comme force de changement social !

VISION

Pour Solidarité Mondiale, et son réseau d’acteurs sur tous les continents, le sens dans lequel cette société doit évoluer est clair : vers une société durable et inclusive, où la solidarité et la justice sociale sont des valeurs et des responsabilités partagées.

-* Durable  : parce que l’économie, l’écologie et le social doivent se développer de concert

-* Inclusive  : parce que tous les acteurs pertinents doivent pouvoir jouer leur rôle dans la détermination et la réalisation du processus de développement.

Depuis 2008, Solidarité Mondiale s’est beaucoup engagée dans l’analyse thématique et la capitalisation des expériences de son réseau autour de ses thèmes clé, notamment la protection sociale et les droits du travail, avec une attention particulière pour l’économie sociale, les jeunes et le genre. Cela a mené à une réflexion plus profonde sur la nature du développement que nous voulons comme mouvement social, et sur le rôle que les mouvements sociaux y jouent.

Le mot « développement » doit être pris ici au sens le plus large : il s’agit de la direction dans laquelle une société veut évoluer, dans un sens positif (plus de justice sociale et de solidarité, et donc moins de pauvreté, d’exclusion sociale, d’inégalité et de vulnérabilité). Le développement n’est donc pas un résultat déterminé et bien défini que nous pouvons dicter. Au contraire, pour Solidarité Mondiale et son réseau, le développement est un processus dynamique, qui est en devenir constant et évolue incessamment, dans un sens positif ou négatif.

Dans cette optique, nous parlons ainsi de « processus de développement », comme un processus qui donne une orientation à la société.

Plus que jamais, les mouvements sociaux sont liés les uns aux autres à travers le monde, ils livrent les mêmes combats afin d’être entendus et travaillent aux mêmes enjeux : changer, transformer la société vers plus de solidarité et de justice sociale, en une société plus durable et inclusive.


MISSIONS :

Ici (en Belgique/Europe), avec tout un réseau d’organisations, Solidarité Mondiale organise son travail à travers la sensibilisation et la mobilisation auprès du grand public, en général, et de nos membres, en particulier. Cela se concrétise par :

  • un travail politique envers les décideurs (plaidoyers et recherches)
  • l’organisation de campagnes thématiques
  • d’actions de sensibilisation,
  • de manifestations
  • des conférences/débats,
  • des formations,
  • des séminaires et de fêtes des militants,
  • et tout autre événement qui permette de renforcer l’impact de nos actions et les capacités de nos membres, tant en Région Wallonne qu’à Bruxelles.

Notre travail prend un aspect concret aussi dans la création d’outils pédagogiques d’animation, de communication et dans le développement d’une politique d’information à travers nos média papiers (revue "Ici et Là-bas", publications du mouvements, brochures thématiques, etc.) et nos média électronique (page web, Facebook, Twitter).

Nous sommes aussi membre actif de différentes plates-formes et coupoles locales, régionales et/ou nationales, telles que le CNCD-11.11.11, Acodev, achACT, la Plateforme Travail Décent, la Plateforme Masmut, le réseau belge des ressources naturelles (RBRN), Financité, etc.

Là-bas, Solidarité Mondiale appuie financièrement et techniquement environ 80 organisations (mouvements sociaux) dans un vingtaine de pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Avec ces mouvements sociaux, Solidarité Mondiale lutte contre l’injustice sociale. En défendant les droits des travailleurs et la protection sociale pour tous. Aux yeux de Solidarité Mondiale, ceux-ci forment les leviers indispensables pour lutter contre la pauvreté et les inégalités partout dans le monde.

Dans nos trois continents partenaires, on agit ensemble et en réseaux (synergies) !

Via le soutien d’organisations sur place, nous donnons aux victimes d’injustices toutes les chances de s’organiser, afin qu’elles puissent défendre elles-mêmes leurs droits grâce à des solutions structurelles durables basées, notamment, sur le renforcement de capacités :

  • Dans un syndicat
  • Une organisation de femmes
  • Un mouvement de jeunes ou de seniors
  • Une mutuelle de santé
  • Une coopérative...

Si nous souhaitons que cela change, nous avons besoin les uns dans autres. Dans notre monde interconnecté, nous (citoyen du monde) avons un pouvoir, ne le sous-estimons pas !

Téléchargez notre note de vision  :

PDF - 801 ko